Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
A la découverte du rhum

Le rhum et moi, mes dégustations, mes impressions.

Rhum arrangé Ananas

Publié le 17 Avril 2016 par Guillaume C. dans arrangés

Bonjour,

voici ma petite recette de rhum arrangé Ananas / Mangue.

Pour la réaliser, il nous faut les ingrédients suivants :

Ingrédients rhum

Ingrédients rhum

1 ananas Victoria bien mûr.

1 manque, tout aussi mûre

1 gousse de vanille de la réunion, bien charnue

du sirop de sucre de canne

Du rhum vieux (type VO ou VSOP), ici du HSE

1L de rhum blanc, ici Coeur de canne la Favorite.

Du sucre.

1 peu de jus de citron.

Du beurre.

facultatif : 1 fruit de la passion

Commençons par épluché et mettre en rondelle l'ananas.

Ensuite, dans une poële, faire fondre du sucre, avec une cuillère à café d'eau et le citron.

En faire un caramel. Lorsque celui-ci commence à brunir, rajouter 1 CàS de rhum et le beurre.

délayer.

Y faire rotir les tranches d'ananas. Elle doivent devenir légèrement fondantes.

Pendant ce temps, éplucher la manque, et couper et vider le fruit de la passion.

Dans un bocal suffisemment grand, y mettre un fond de rhum vieux, la manque, le fruit de la passion, la gousse de vanille.

Lorsque l'ananas a refroidit, le rajouter, ainsi que le caramel.

Verser le rhum blanc, et completer, a votre gout, avec du sirop de sucre de canne.

Laisser reposer, le mieux à l'abri de la lumière au minimum 2 mois.

Personnellement; au bout de 15 jours, j'ai retiré le fruit de la passion, qui apporte surtout une certaine amertume pas forcément agréable dans cet arrangé.

Filtrer au filtre à café, et soit remettre dans le bocal, soit mettre dans une belle carafe.

 

Et le principal : Déguster !!

commentaires

Faire vieillir son rhum part IV - Batch 2

Publié le 10 Avril 2016 par Guillaume C. dans Projet

fut avec bouteilles.

fut avec bouteilles.

Bonjour,

voici donc la suite de nos péripéties dans le monde du vieillissement de rhum en fût.

Sachant que le "batch 1" continue toujours tranquillement a travailler avec le muscat, et que le reste de paraffine ne facilite pas trop les échanges, il va donc falloir prolonger les traitements de celui-ci.

Je passe donc au "batch 2", fût de chêne en provenance des Charentes, et légèrement toasté.

Après 2 jours d'eau chaude pour faire gonfler le bois, on se rend tout de suite compte que le fût est bien brut. Chouette ça promet pour l'avenir.

J'ai donc choisi, pour commencer le vieillissement, un Ste Croix du mont, petit vin blanc doux bordelais.

Faire vieillir son rhum part IV - Batch 2

Et nous voilà reparti pour 6 mois de travail.

Ensuite, on passera sur un travail à l'armagnac, 6 mois aussi.

Reste encore à choisir quel rhum finira par vieillir en premier dans ce fût !

commentaires

Rhum Fest 20016 : report !

Publié le 9 Avril 2016 par Guillaume C.

Nul, dans le monde du rhum n'était sensé ignorer que le week end du 02 et 03 avril 2016 se déroulait, au parc floral de Vincennes, l'édition 2016 du rhumfest.

Et bien sûr, c'est un évènement que je me devais de ne pas manquer.

Tout à commencer donc, à partir de 12h, où les portes se sont ouvertes, un peu en bataille.

Les soucis récents de sécurité ont fait que le filtrage à l'entrée ralentissait pas mal le flot.

Une fois rentré, c'était un peu bienvenu au paradis.

Des stands de rhums partout, sur 3 salles.

Il y en avait tellement que l'on ne sait pas par où commencer.

j'avais prévu un ordre de bataille, ce qui, vu le nombre d'exposants présents est une chose obligatoire.
Ce qui était sans compter le fait de le faire à plusieurs, avec d'autres camarades passionnés aussi de la dive boisson, et qui me dérouta légèrement de ma route initiale, pas forcément à mon désavantage d'ailleurs.

Tout commence, a ma grande surprise, par le premier détournement effectué par un de mes amis, m'emmenant sur le stand New Grove que je ne connaissait pas.
Pas grand fan (enfin, de moins en moins) de rhum de mélasse, je me dis, quel traquenard me tend il ?
En fait de traquenard, ce fut une très belle découverte que voilà, surtout le 2007, qui cache ses 60° dans un rhum boisé et très interessant, assez proche d'un agricole.
Il a une telle longueur et une telle personnalité, que le fintion accacia est passé inaperçu à mon palais, juste après.
Continuons notre route vers la martinique et 3 rivières, ou j'ai put découvrir les nouveauté comme le 2006 single cask, en finition fut de cognac, et gouté certains incontournables de la maison comme le 2000, notamment. Découverte aussi des rhums longueteau, notamment des parcellaires 1 et 9, avec une vrai préférence pour la 1, plus ronde et intégrée, à mon gout, que la 9, plus franche.
Bon, c'est a peu près là que mes notes se sont "perdues".
Donc, tant pis pour les reports de dégustations.
Par contre, niveaux news, voici quelques infos : La belle cabresse à changer son étiquettage, Neisson n'arrête pas le IIIème millénaire, simplement l'embouteillage actuel.
Le HSE de la confrérie est vraiment top, bien qu'à la boutique, je lui ai préféré le 2003 (oui, je voulais me faire plaisir).

Ce fut aussi l'occasion de sympathiques rencontre, notamment Cat Arnold, des rhums Toucan, qui valent vraiment le coup d'être connus, tant le travail effectué est magnifique, et aussi de Cyril Lawson, de HSE, pour son accueil sur le stand, son service et son humour (et aussi ses produits !).

La journée est passée à une telle vitesse, que j'en ai oublié de prendre des notes et de faire des photos.

Malgré un peu de déception sur la partie VIP, ce fut une belle journée, entre copains, avec du rhum et riche en découvertes.
Promis, l'année prochaine, j'y vais les 2 jours, car un seul est vraiment trop court pour découvrir tout ce que l'on a envie, et je serais plus sérieux dans la prise de notes.
Merci à Cyril Hugon pour l'organisation de ce festival, dans une ambiance très conviviale.

Et une petite photo, qui permet de voir surtout l'ambiance joviale du moment !

Et une petite photo, qui permet de voir surtout l'ambiance joviale du moment !

commentaires

Caroni 17 ans Velier

Publié le 4 Avril 2016 par Guillaume C. dans Dégustation

Bouteille Caroni 17 ans

Bouteille Caroni 17 ans

Le rhum, son histoire.

Caroni est uen distillerie de Trinidad, fermée en 2002.

Cette bouteille est une sélection Velier, et vieillie 17 ans dans des fûts de bourbons directement aux antilles.

Dégustation.

Couleur : Ambre profond.

 

Nez :  Banane, Caramel cuit, pétrole, puis vient la poire et enfin les épices,cannelle, girofle et le boisé.

 

Bouche : Puissante, sur le vernis, le bois et le goudron. Ensuite les fruits font leur apparition (fruits jaunes cuits), la cerise, et pour finir les épices ; girofle, muscade.

 

Finale : Très longue et sèche, Très boisée, sur le tabac brun, tirant progressivement sur la réglisse. En toute fin, une fraicheur légèrement mentholée.

 

Conclusion.

Bien moins marqué pétrole que le 12 ans, ce rhum garde tout de même les marqueurs Caroni.

Cependant, il est plus arrondi, et plus fondu.

Comme toujours, c'st un rhum qui plaira beaucoup aux amateurs de whisky, surtout les tourbés.

 

commentaires

2006 - Bielle

Publié le 1 Avril 2016 par Guillaume C. dans Dégustation

Bielle 2006

Bielle 2006

Le rhum, son histoire.

Située sur l'ile de Marie Galante, la distillerie Bielle est l'une des plus connue de l'ile.

Bien que sur le département de la guadeloupe, le style des rhums de marie galante sont completement différents de ceux de la guadeloupe.

La distillation et mise en fût date de 2006, pour un soutirage en 2011.

Dégustation.

Couleur : Ambre léger

 

Nez :  Rond, épicé (vanille, cannelle), fruité( orange, pêche, fruit à coques, Banane, prune), caramel.

 

Bouche : Sèche. tout d'abord boisée et sur les  épices (réglisse, poivre, muscade), Viennent ensuite le coté sucré et fruité : canne à sucre, caramel, fruits cuits,raisins secs et enfin une amertume façon agrumes et réglisse. 

 

Finale : Très longue et sèche, d'abord sur le  boisée  et les agrumes. Viennent ensuite le cuir, les fruits à coques sur la canne à sucre en toute fin.

 

Conclusion.

Un rhum riche, agréable, rond et équilibré.

La finale, sur le cuir et la réglisse est très typique des Bielle.

Un très bon rhum, à recommander vivement !!

J'adore !

commentaires